22/07/2017

AINSI LE JEU parodie "Ainsi soit-je" Mylène FARMER

 
Ainsi, le jeu ! 
Nul ne revient  
Foule d’incertitudes !
Un lendemain
Sans un crépuscule !
Le jeu est mortifère
S’endormir de toutes manières
Dépenser les instants
Mais surtout vivre à tous les temps !
 
Nul n’est malin, 
Foule dans cet accul !
Plus de chemin,
De vicissitudes !
Tu deviens en naissant
Condamné par un Dieu puissant
Il n’y a de plus pressant
Que de vivre le moment présent !
 
Ainsi le jeu 
N’est qu’au début
Mais se termine !
Ainsi le jeu
Se continu
Tu n’es l’ultime !
Mais sans victoire
Peut-on avoir
Quand même l’espoir
Ainsi le « je »
Ainsi vaincu 
Ainsi se finit
La vie !
 
Nul ne revient
Foule d’incertitudes
On redevient
Une particule
Le jeu est mortifère
S’endormir de toutes manières !
Il faut bien un perdant
Nul n’est gagnant contre le temps ! 
Le 19/05/07     Ainsi soit je  – MF –3

30/07/2016

PAS DE CAISSE parodie "Pas d'access" Mylène FARMER

 

Pas de caisse
Panade royale
Bien trop de monde
Bousculade verbale
Injures inondent
 
Faites place, dépassent
Et passent tous devant moi
 
Y a plus de caisse
Y a plus de caisse
Qui reste libre 
Les victimes hôtesses
De l'impolitesse
Restent impassibles
 
S'agace l'enfilade
De ces caddies
S'intercalent quelques audaces
De malappris
 
S'accolent les personnes
Pour qu'autrui ne se faufile
 
Fermeture arrive
S'intensifie cadence
Patience s'évanouie
Ca bouchonne, ça bougonne
Rang d'oignons, caddies remplis
 
Le 0712/2015- P
Pas d'access - Mylène FARMER

 

01/06/2016

LA FOURMILIERE parodie "Interstellaires" Mylène FARMER

 

La fourmilière 

Qu'est ce qui se passe ici et ailleurs
Qu'est ce qu'une chance ou bien un bonheur
Malaise du monde qui ronge
Au capital mensonges

Y a plus de foi
Et plus de trêve
Le désarroi
Trop lourd achève

Est-il trop trad
Pour être sage
Exemplaire
Dans fourmilière

De ces rois parés de belles armures
Aux vies recluses des êtres mis à nus
Je tourne en rond, jette l'éponge
Consternation est ce monde de vautours

Etre une proie
Que l'on crève
Chasseur adroit
Qui plante glaive
Veux rien savoir
Des dommages
Et impairs
Dans fourmilière

Quand plus de choix
Force grève
Y a plus de lois
Et de rêves
On se compare
Se dévisage
On exagère
Sans commentaire !


Le 12/11/2015-Interstellaires - Mylène FARMER