14/07/2017

L'AMOUR SE VAUTRE parodie "Un jour ou l'autre" Mylène FARMER

 

L'amour se vautre
Je rêvasse et toi, tu vis l'enfer
Dans les eaux solitaires
Etre privée de tout, de soi
Dans l'angoisse, tu dois rester docile
Ta vie est en péril
Combien de coups font ton quotidien
 
Si profond est ton chagrin
Inféconds serments de fou
Malchance d en'être qu'une femme
Sous verrou
Consciences endormies
T'offense dans ton lit
Tes illusions ne sont qu'un mauvais goût
 
Confinée dans les échos d'une spirale
Son délire n'est pas ta faute, tu sais
Endosser un tel fardeau
Laisse séquelles
Tu t'es brûlée les deux ailes d'aimer
 
Toi qui pleure et se résigne
Laisse ce tortionnaire
A ses idéaux de pervers
Tu te vois devenir meurtrière
Parce que meurent tes prières
Continuer à vivre te dérange
 
Tu affrontes lendemains
L'horizon qui devient flou
Si seulement tu n'étais pas femme
A genoux
L'évasion, t'y renonce
Ton cœur ne dénonce
Un paravent qui reste droit debout
 
Confinée dans les échos d'une spirale
Son délire n'est pas ta faute, tu sais
Endosser un tel fardeau
Laisse séquelles
Tu t'es brûlée les deux ailes d'aimer
 
Le 07/12/2015- P
Un jour ou l'autre - Mylène FARMER

 

17/02/2017

L'AVENIR EST ERODE parodie "Et si vieillir m'était conté" Mylène FARMER

 
L’avenir est érodé 
L’avis des hommes est fondé sur d’autres priorités
Là-haut, nos Dieux s’en plaignent. 
L’envie des hommes est réelle, détruire l’autre est cruel
Mais que faire sans laisser séquelles
 
La vie des hommes est portée par le gain, le plumage(G) 
Nos âmes font naufrage 
Mais ces graines au vent jetées ont su autant germer
L’éclosion sera dommage..
 
Et l’avenir est érodé.
Mots lâchés ne font effets.
Seuls les nobles actes remédient
Etres éplorés au Paradis…
 
La vie parfois messagère apporte la lumière
A nos yeux de mortels, et…
Quand compter remplace aimer ; Abîmer, primauté…
Nos derrières sont sur poudrière…
 
Et l’avenir est érodé.
Cause est reliée à l’effet
Seuls, les hommes commettent tragédie    
Etres altérés par les envies…
 Le 06/06/06
Et si vieillir m’était conté  – MF – 28

30/07/2016

PAS DE CAISSE parodie "Pas d'access" Mylène FARMER

 

Pas de caisse
Panade royale
Bien trop de monde
Bousculade verbale
Injures inondent
 
Faites place, dépassent
Et passent tous devant moi
 
Y a plus de caisse
Y a plus de caisse
Qui reste libre 
Les victimes hôtesses
De l'impolitesse
Restent impassibles
 
S'agace l'enfilade
De ces caddies
S'intercalent quelques audaces
De malappris
 
S'accolent les personnes
Pour qu'autrui ne se faufile
 
Fermeture arrive
S'intensifie cadence
Patience s'évanouie
Ca bouchonne, ça bougonne
Rang d'oignons, caddies remplis
 
Le 0712/2015- P
Pas d'access - Mylène FARMER