23/08/2017

MAIS L'ALIGOT parodie "Hey amigo" ALIZEE

 
 

Mais l’aligot

J’accumule, mes hanches ne se voient plus
Et je recule devant les menus trop crus
Gastronome, j’aime les mets si tendres
J’ai les formes, celles des gourmandes
 
Quand j’affronte ma balance ploie
Mastodonte, je fais du chocolat, un plat
Rien ne brûle de mes provisions
Faut que je m’inocule un peu de bouillon
 
Mais l’aligot, quand il est chaud, rien l’équivaut
Et les kilos en témoignage !
Mais l’aligot, mais à gogo, faut ce qu’il faut
Je le savoure sans mesurage
 
J’accumule, je mange deux fois plus
Et je recule lorsque me restitue l’allure du miroir
Je suis comme l’otage de la truffade et de tous fromages
 
J’en consomme et tant pis pour mon poids
Une bonbonne bien pleine qui stocke le gras, tu vois
Je suis lourdaude, j’ai faim de fondue, de tomme
J’ai ma dose, c’est bon, ça me désole !
 
Mais l’aligot, quand il est chaud, rien l’équivaut
Et les kilos en témoignage !
Mais l’aligot, mais à gogo, faut ce qu’il faut
Je le savoure sans mesurage
                                                                                    Le 07/03/09 – P/8       Hey ! amigo – Alizée

30/07/2016

PAS DE CAISSE parodie "Pas d'access" Mylène FARMER

 

Pas de caisse
Panade royale
Bien trop de monde
Bousculade verbale
Injures inondent
 
Faites place, dépassent
Et passent tous devant moi
 
Y a plus de caisse
Y a plus de caisse
Qui reste libre 
Les victimes hôtesses
De l'impolitesse
Restent impassibles
 
S'agace l'enfilade
De ces caddies
S'intercalent quelques audaces
De malappris
 
S'accolent les personnes
Pour qu'autrui ne se faufile
 
Fermeture arrive
S'intensifie cadence
Patience s'évanouie
Ca bouchonne, ça bougonne
Rang d'oignons, caddies remplis
 
Le 0712/2015- P
Pas d'access - Mylène FARMER

 

25/05/2016

C'EST A FAIRE parodie "c'est dans l'air" Mylène FARMER

 
C'est à faire 
Repasser, c’est fait
Les leçons, c’est fait
Balayer, c’est fait
Tondaison, c’est fait
Dépoussiérer, c’est fait
Retaper l’ lit, c’est fait
Tout ranger, c’est fait
Et la cuisine, c’est fait aussi
 
Aller bosser pour qu’on mange
Et s’arracher de la fange
Ne pas sombrer pour mes anges
Recalculer les finances
Tout peser, mettre en balance
C’est stratégique l’intendance … Tout à faire
Et faire que les stocks s’engrangent
Une blouse ou l'autre, je change !
 
C’est à faire
C’est à faire, c’est à faire, c’est à faire
C’est nécessaire
A refaire, chaque journée sur un planning surchargé 
C’est à faire, c’est à faire, une affaire
Si routinière
S’ dépasser, s’obliger, guident tous ces jours pressés
C’est à faire, c’est à faire, c’est à faire,
Etre exemplaire
Faire du mieux, je fais ce que j’ peux sauf qu’asthénie plante son pieu
C’est à faire, c’est à faire, tant à faire 
Et à défaire
J’ suis partout, je me dédouble sur un programme de fou
Parfois, je mange
Je réinvente le listing
 
Astiquer, c’est fait
La broderie, c’est fait
Et la lingerie, c’est fait
Toute la vaisselle, elle est finie !
Toute la couture me dérange
Et puis les courses, faut que je les range
Cette lessive incessante
A toute allure dans ces variantes
 
C’est à faire
C’est a faire, c’est à faire, c’est à faire
Pour satisfaire
A refaire, chaque journée sur un planning trop serré
C’est à faire, c’est à faire, plus à faire
Vie familière
Devancer, s’adapter, quid de tous ces jours pressés
C’est à faire, c’est à faire, c'est à faire
Dans les horaires
Faire du mieux, je fais ce que je peux, j'ai envie d'aller au pieu
C'est à faire, c'est à faire, à refaire 
Toutes les poussières
Je suis partout, je me dédouble sur un programme de fou
Le soir, détente
Et que commence douce nuit !

Le 02/10/08 – P/9    C’est dans l’air – Mylène FARMER