25/04/2018

CHANGE PAS LES LOIS parodie "Ange parle-moi (2)" Mylène FARMER

 
Change pas les lois
Change pas les lois
J’ai vu l’astre aux heures de crise
Pas les lois
Le ver(t) qui mue et mort s’ensuive
Dans cette espèce, nul semble concerné
Et si, c’est un défi qu’ils nous avaient lancé
 
Planète qui vaille, change
Monde équivaille, échange
Revêts les gants qu’il faut pour cultiver l'éden
Planète qui vaille
Déifie l’écosystème
 
Pas les lois,
Je vois naître valeurs vicieuses
Change pas les lois,
Falloir saisir ce qu’est l’enjeu
Le sais sérieux
Sentir le pire tournoi,  
Tu sais, dénaturer, cet acte infecte destinée
 
Pas la loi, pas la loi,
Qui sied à nos climats
Change pas la loi, pas la loi
A toi, reste le choix
 
Planète qui vaille, change
Monde équivaille, échange
Revêts les gants qu’il faut pour cultiver l'éden
Planète cobaye
Déifie l’écosystème
                                                                     Le 27/10/06 - Ange, parle-moi - Mylène FARMER

24/04/2018

C'EST A FAIRE parodie "c'est dans l'air" Mylène FARMER

 
C'est à faire 
Repasser, c’est fait
Les leçons, c’est fait
Balayer, c’est fait
Tondaison, c’est fait
Dépoussiérer, c’est fait
Retaper le lit, c’est fait
Tout ranger, c’est fait
Et la cuisine, c’est fait aussi
 
Aller bosser pour qu’on mange
Et s’arracher de la fange
Ne pas sombrer pour mes anges
Recalculer les finances
Tout peser, mettre en balance
C’est stratégique l’intendance
Et faire que les stocks s’engrangent
Une blouse ou l'autre, je change
 
 
C’est à faire, c’est à faire, c’est à faire
C’est nécessaire
A refaire, chaque journée sur un planning surchargé 
C’est à faire, c’est à faire, une affaire
Si routinière
Se dépasser, s’obliger, guident tous ces jours pressés
C’est à faire, c’est à faire, c’est à faire,
Etre exemplaire
Faire du mieux, je fais ce que je peux sauf qu’asthénie plante son pieu
C’est à faire, c’est à faire, tant à faire 
Et à défaire
Je suis partout, je me dédouble sur un programme de fou
Parfois, je mange
Je réinvente le listing
 
Astiquer, c’est fait
La broderie, c’est fait
Et la lingerie, c’est fait
Toute la vaisselle, elle est finie !
Toute la couture me dérange
Et puis les courses, faut que je les range
Cette lessive incessante
A toute allure dans ces variantes
 
 
C’est a faire, c’est à faire, c’est à faire
Pour satisfaire
A refaire, chaque journée sur un planning trop serré
C’est à faire, c’est à faire, plus à faire
Vie familière
Devancer, s’adapter, quid de tous ces jours pressés
C’est à faire, c’est à faire, c'est à faire
Dans les horaires
Faire du mieux, je fais ce que je peux, j'ai envie d'aller au pieu
C'est à faire, c'est à faire, à refaire 
Toutes les poussières
Je suis partout, je me dédouble sur un programme de fou
Le soir, détente
Et que commence douce nuit !

Le 02/10/08 – C’est dans l’air – Mylène FARMER

23/02/2018

C'EST L'HISTOIRE parodie "Redonne-moi" Mylène FARMER

 
C’est l’histoire
Comme un chemin qui se profile
Marqué de traces bien futiles
Nés pour devenir
Communs, fautes de désirs, où                                                                         
Connus et subir les coups
Mais des êtres éphémères, sûr
 
Dans ce chemin qui se profile
Reste un passage indélébile
Prédestination
Jeu de divination
Pour ajouter une page d’histoire
Où demeure l’empreinte de soi
 
C’est l’histoire prémonitoire
D’un chemin de croix
D’une vie si brève, remplie de rêves
C’est l’histoire d’hasards et de choix
D’un cœur élève, percé de glaives
C’est l’histoire d’une trajectoire
Peut-être fièvre, peut-être mièvre
C’est l’histoire toujours du pourquoi
Tout ce qui fait qu’on est là
 
Comme un chemin semblant tranquille
Semé de leurres, inaccessible
Nés pour devenir :
Riches, mendiants de désirs, où
Pauvres, nantis de plaisirs doux
Mais reste un goût d’ amertume 
                                                                    Le 31/05/06 - Redonne-moi – Mylène FARMER