20/02/2018

A L'OMBRE parodie "A l'ombre (1)" Mylène FARMER

A L'OMBRE

Bronzent les carcasses de limaces au sol
La chaleur enflamme, les bêtes crament
Et croûtent, dépiautent
Vise ce grand pêle-mêle de culs qui pèlent
Et moi, je vais me mettre...
 
A l'ombre, calée sous le parasol
Je me cache parce que ça cogne
A l'ombre, je me coupe du soleil
Les yeux en mode sommeil !
A l'ombre, avachie comme une vache
Je me tourne sur toutes les faces
Les graisses fondent
Là, il faut que je me baigne
Je suis à l'ombre, faut pas qu' je me plaigne !
 
Comme y a rien à faire en bord de mer
Et ben ! On fait rien !
Les heures enchaînent la même rengaine
Et l'on revient ! Et là
Rouge écarlate, on se pommade
Et on lézarde après trempette !
 
A l'ombre, planquée sous le parasol
Je me cache et puis je lorgne !
A l'ombre, je me coupe du soleil
Les yeux en mode sommeil !
A l'ombre, avachie comme une vache
Je me tourne sur toutes les faces
Les graisses fondent
Là, il faut que je me baigne
Je suis à l'ombre, faut pas qu' je me plaigne !
 
Le 20/03/2013 - A l'ombre – Mylène FARMER

28/01/2018

BREAK THE WALLS parodie "Fuck them all" Mylène FARMER

 

Break the walls

Je rêve de romance, 
D’un monde sans violence,
D’abolir le mensonge,
Et d’embellir mes songes,
 
Des actes d’indulgences,
D’éveiller les consciences,
Primitive est notre âme,
Et nos mains dotés d’armes
 
Faire de l’amour un empire ! Utopique !
De la haine, une ruine ! Chimérique !
Dans la peine s’épanouir ! Authentique !
Bon Dieu ! aimons-nous souffrir ?
 
Break the walls !
Qui soutiennent à hauteur les pleurs et la haine.
Break the walls !
Qui retiennent la douceur, les couleurs sous peine.
 
Break the walls !
Qui soutiennent à hauteur les pleurs et la haine.
Break the walls !
Qui renferment dans nos cœurs un amour en chaînes.
  
Je rêve d’innocence,
D’un monde sans indigence,
D’excès de réussites,
D’un air féerique.
 
Mépris et malveillance,
Sentiments de souffrance,
Carence d’amour maudite,
C’est une ère tragique
Faire de l’amour un empire ! Utopique !
De la haine, une ruine ! Chimérique !
Dans la peine s’épanouir ! Authentique !
Bon Dieu ! aimons-nous souffrir ? 
 
Break the walls ! 
Qui soutiennent à hauteur les pleurs et la haine. 
Break the walls ! 
Qui retiennent la douceur, les couleurs sous peine. 
 
Break the walls 
Qui soutiennent à hauteur les pleurs et la haine. 
Break the walls !
Qui renferment dans nos cœurs un amour en chaînes. 
                                                                             Le 21/04/06 - Fuck them all – Mylène FARMER

20/03/2016

PIXELS parodie "XXL" Mylène FARMER

 
Pixels
Qu’on soit en ligne virtuelle, mail !
Conçoit la ligue artificielle.
Quel système !
Qu’on soit branché sans coupure,
Qu’on se protège d’armures,
On s’invente des parures…
Nos débats…..
 
Nos débats dans la tour..
Des ébats sans retour….
Demain, l’amour sera pixels
Les feux de l’amour en pixels…
 
Qu’on soit en ligne le soir, tard…
J’envoie, je navigue pour entrevoir
Vos états.
Convoi fol sur machine,
Qu’on voit l’une ou l’autre vitrine,
Attractive ou lucrative,
Nos débats…
 
Nos débats dans la tour..
Des ébats sans retour….
Demain, l’amour sera pixels
Les feux de l'amour en pixels...
 
Nos débats dans la tour…
L(’écran est regard)
(Pianoter est l’art)
Des ébats sans retour
(Les jeux sur bécane)
(Finiront jeux d’âne)
Demain, l’amour sera pixel
(L’écran est regard)
(Pianoter est l’art)
Les feux de l’amour en pixels
(Les jeux sur bécane)
(Finiront jeux d’âne)
 Le 19/06/06  XXL – MF - 92