11/04/2018

AVANT QUE SOMBRE parodie "Avant que l'ombre (2)" Mylène FARMER

 
 
Avant que sombre  - Ecrit le 29/03/06
Mylène FARMER - Avant que l’ombre
 
Légèreté d’esprit, moderne à tout prix
Revoir nos jugements, nos défis
 
Jésus, j’ai peur des vues d’horreur qui se répandent  
Dans ce monde évolué, comblé d’absurdité 
Jésus, j’ai peur de ce meilleur, labeur modéré
Confort valorisé qui ne cesse de progresser  
  
Avant que tombent, primées, nos bombes déguisées(3)
Regarde l’autre côté, essaie de, essaie de raisonner  
Avant que sombre, mayday ! Notre galère versée
Sort du mensonge voilé, toucher le fond et remonter 
  
Jésus, sauveur ou, Jésus lâcheur !Sommes-nous coupables
Expansion atonale, destruction à l’amiable 
Jésus, se meurent toutes les valeurs                                
L’astre contrarié, génocide commencé(5)                        
Approuvé, éprouvé, et prouvé, prouvé, prouvé, prouvé, prouvé.. 
                                               

17/03/2018

A L'OMBRE parodie "A l'ombre (2)" Mylène FARMER

 
A L'OMBRE
L'ombre qui me gagne
Ne m'épargne, me rogne
Las ! L'aïeul en marge
Comme une charge
Me coûte une somme !
Puis-je avoir un glaive pour une trêve
Le choix de ma retraite !
 
A l'ombre, logés, nourris, c'est énorme
On nous soigne, on nous bichonne
A l'ombre, on se coupe du système
Je ne veux pas faire appel !
A l'ombre, faire délit pour une place
On n'hésite plus, on se lâche
L'ânerie inonde l'arbre qui n'a plus de sève
On devient démon de soi-même !
 
L'arme d'un grand-mère
Aux larmes d'air
Et qui n'attends plus rien !
Des heures si ternes
Seule, sans lumière
Dans un recoin et l'acte le plus minable
Trouve une place, un toit
Dis-moi, c'est un peu bête !
 
A l'ombre, risquer pour être une personne
Plus de tâches, ni de besognes
A l'ombre, je n'aurai plus de problème
Pour payer ma note d'hôtel !
A l'ombre, je suis bien, je me prélasse
C'est le moins cher des palaces !
Ma vie est ronde
Garde qui veille sur ma trêve
Mais à l'ombre, ma vie s'achève !
                                                            Le 25/03/2013- P/A l'ombre - Mylène FARMER

21/02/2018

L'EXCES parodie "Regerts" Mylène FARMER & Jean-Louis MURAT

 
L’excès
Loin, va loin qui sonde terrain, l’ampleur des faits
Prospecte le fond d’un avantage
Mais nos âmes confondent
S’imprègnent de matériel
Encourent l’effet d’un non dosage                   
 
Superflus est dommage vicie notre époque
Ne fait davantage, tarit les stocks !          
Modérons l’outrance dans nos tendances
Le peu d’excédent fermente
 
Fais pas dans l’excès
Quand l’assistance, compense,
Détourne l’intérêt que l’intempérance déclenche
Fais pas dans l’excès,c’est la faiblesse du siècle
Protège les réformes d’humanité !
 
De tout, tu te prives
Tes rêves sont résidus
Prévois une issue positive
Profusément dissipe l’essaim qu’apaise l’abus     
Qu’importe les offres, il butine
 
Plus que la déficience, l’excès assèche                                       
L’esprit s’évapore dans l’inconscience
Sous l’exagération se cache l’ultième
Pas vers le trésor d’aubaines !
 
Fais pas / Concevoir
Dans l’excès / Mais prévoir
Joue prévoyance, prudence
Réprouve / Et savoir
L’intérêt / Ce qu’on doit
Et que commence sapience !
Fais pas / Qui saura
Dans l’excès / En l’état
C’est la faiblesse du siècle / Fabriquer           
Préfère les réformes / Sa croix                
D’humanité / De sagacité    
 
 Fais pas  / Recevoir
 Dans l’excès  / Un espoir
 Joue prévoyance, prudence
 Réprouve / Et savoir
 L’intérêt / Ce qu’on doit
 Et que commence sapience !
 Fais pas / Qui saura
 Dans l’excès /En l’état
 C’est la faiblesse du siècle / Apprivoise
 Préfère les réformes / Les choix                
 D’humanité / De lucidité   
 
Le 07/02/07 - Regrets  – Mylène FARMER