15/12/2016

LES POIRES parodie "Bleu noir" Mylène FARMER

 

Les poires 

Elle crache sur toute les règles

Sont des millions sur terre

Elle survit de magouilles, met des beignes

C'est un cancer, c'est la gangrène

 

Et qui veut se mouvoir

Quand elle a toutes les armes

Elle a le vice dans le corps

Et la pègre règne alors

Mais...

 

La racaille est reine

Et elle n'encourt

Rien du tout

La flicaille en peine

Elle court, elle court

Fait des tours !

 

Elle peut s'organiser

Dans les ghettos, c'est un fléau

Des renards

Cette espèce recherche les poires

 

Système en défaillance

Ne tombe pénitence

Les flics sommeillent au fond de la caserne

Sans risque, sans peur, canaille s'éveille

Tu vois, car....

 

La racaille dégaine

Et elle n'encourt

Rien du tout

La volaille se traîne

Elle court, elle court

C'est trop mou

 

La racaille excelle

Et elle n'encourt

Rien du tout

La flicaille s'emmêle

Elle tourne, elle tourne

Tout autour 

 

Le 09/02/2011 – P/                                                                  Bleu noir - Mylène FARMER

07/10/2016

RESTE NEANT APRES LE FLOU parodie "Laisse le vent emporter tout" Mylène FARMER

Reste néant après le flou 
Mais toute sa vie passée s’est envolée
Comme l’oiseau farouche
Rester comme ça éloigné de la vérité…. 
 
Tous ces moments évanouis, mots désappris(70)                
Qu’on ne peut pallier(71)  
Rester comme ça, à côté, ne peut rien changer
Alors, va !
 
Il reste néant après le flou
Reste néant, cendre de tout
Il reste néant après le flou
Reste néant, cendre de nous…
 
Je t’ai laissé comme fanée, mieux asséchée…
Comme personne dissoute !
Au dam, mon cœur s’est percé a tellement saigné 
 
Mais toute sa vie passée s’est effacée
Sur tableau des souches !
Comme son esprit est lointain sur d’autres chemins
Rien !
 
Il reste néant après le flou
Reste néant, cendre de tout
Il reste néant après le flou
Reste néant, cendre de nous 
Le 13/12/06
 Laisse le vent emporter tout – MF – 40

30/07/2016

PAS DE CAISSE parodie "Pas d'access" Mylène FARMER

 

Pas de caisse
Panade royale
Bien trop de monde
Bousculade verbale
Injures inondent
 
Faites place, dépassent
Et passent tous devant moi
 
Y a plus de caisse
Y a plus de caisse
Qui reste libre 
Les victimes hôtesses
De l'impolitesse
Restent impassibles
 
S'agace l'enfilade
De ces caddies
S'intercalent quelques audaces
De malappris
 
S'accolent les personnes
Pour qu'autrui ne se faufile
 
Fermeture arrive
S'intensifie cadence
Patience s'évanouie
Ca bouchonne, ça bougonne
Rang d'oignons, caddies remplis
 
Le 0712/2015- P
Pas d'access - Mylène FARMER