23/01/2018

LA MALIGNE ET LE RUSE parodie "A-t-on jamais" Mylène FARMER

 
LA MALIGNE ET LE RUSE
Me fond dans le tableau
Dans l'attente de t'observer
Là, je vois ton museau
Je voudrais ton amitié
 
M'en remets à ton flair
Pour s'aimer, s'apprivoiser
Toi, animal solitaire
Puis-je rester à tes côtés
 
Aller où tu vas
Aller dans le bois sur tes traces
Aller où tu vas
Aller à l'endroit dans l'espoir
 
Respecter tes envies
La confiance s'est installée
Mon âme possessive
A griffé l'instinct, l'inné
A te vouloir ailleurs
Crois t'avoir perdu à jamais
De la leçon, j'ai appris
Qu'il faut aimer sans changer
 
 
Aller où tu vas
Aller à tout-va et j'y gagne
Aller où tu vas
A l'orée du bois pour t'y voir
                                                                   Le 18/12/2013 - A-t-on jamais - Mylène FARMER

Les commentaires sont fermés.