31/12/2014

DIABLERIE parodie "Amélie m'a dit" ALIZEE

Diablerie  
Rien à faire, quand s’ propagent pulsions
Meurtrières, dépassants la raison
Un mystère, l’étincelle de folie
Dans les gènes, par quelle diablerie
 
S’ répand le poison
Des plus sournois au fond de soi
Mande l’aliénation
Qui l’apprivoise, la science s’y noie
Cerné de délires qui s’amplifient et s’établit
Un déséquilibre dans cet esprit des plus maudits
 
Diablerie égorge la pensée 
Maladie enfouie non déclarée
Avilie par quel procédé
Par quelle alchimie le loup s’ réveille
 
Diablerie dévore la pensée 
Comme la souris qu’ le chat harcèle
Diablerie maline est aux aguets
Comme la brebis qu’ le loup surveille
 
Ces pervers que l’on enferme dans prison
Un problème mis en déportation
La gangrène dans la brèche fait son nid
Elle sommeille, ne guérit le vice
 
Un terme aux effets Par une unique cartouche
Le germe dépisté
Sans un doute, l’on essouche…
 
Diablerie égorge la pensée
Maladie enfouie non déclarée
Avilie par quel procédé
Par quelle alchimie le loup s’ réveille
 
Diablerie dévore la pensée
Comme la souris qu’ le chat harcèle
Diablerie maline est aux aguets
Comme la brebis qu' le loup surveille
 Le 10/02/09 – P/3       Amélie m’a dit – Alizée

Les commentaires sont fermés.