25/02/2016

COMMERCIAL parodie "Comme j'ai mal" Mylène FARMER

Commercial
Se bouscule devant les étals,
Conditionne nos vies ordinales,
Le progrès néglige principal,
A foison le choix des achats 
On revend tout ce qui est rare,
Envahit l’espace des tiroirs,
Le prix dort parfois, dans l’armoire                       
Pour mille raisons, se recale ! 
 
Commercial, jeu devenu commercial
Au prêt d’abus commercial  
Comparer d’autres étalages
On ne laisse plus le dilemme
Acquérir n’est le problème
Aux dépens des bourses qui sèment
Et pourtant, chaland paye de gros écarts !
                                                                      
Se branche sur aspect modal(X)                           
Acheter devient machinal,
Les placards d’annonces ressassent :
Mode à la saison, c’est la classe(123) !             
Se vend l’esprit du désespoir
A un prix plutôt dérisoire(124) 
 Au crédit d’une morte mémoire,
Sur fil de raison, se décale !
 
Commercial, jeu devenu commercial 
Déconvenue commerciale
Repérer lots d’avantages
La richesse des stratagèmes
Le bizness est un système
Le montant des sources draine
Et sous vent, l’étang devient une marre !
 Le 31/03/07   Comme j’ai mal  – MF – 17 

Les commentaires sont fermés.