15/05/2015

NOE parodie "Chloé" Mylène FARMER

Noé 
Un mot du divin :  Y a Noé qui est nommé.                              
Travaux du radeau, il recrute deux préservés
La race et les gènes, il aurait pris spécimens….
Déité a pesté quand les êtres ont abusé ! 
 
Noé a vogué, que perdure diversité                                       
Noé a sauvé l'humain de la fatalité
Au coeur du malheur ne redoute la douleur
Geôle pour demeure, l’eau est de mauvaise humeur 
 
Noé crie : « c’est l’heure », devait compter les couleurs 
Le pire est majeur, est-ce que la houle lui fait peur 
Mais Dieu a veillé, sortant du vent, rescapés
Et Dieu, apaisé, le serment est respecté                      
 
A l’eau, le marin(73),  y a Noé qu'a embarqué(74)    
Bateau sur les flots au flux de l’atrocité
Les vagues se déchaînent, il aurait pris cette peine(75)                                                            
Déité s’est fâchée, la tempête est arrivée 
 
Noé, Noé, c’est toi sous la pluie ? 
Le 24/12/06    Chloé  – MF – 16 

Les commentaires sont fermés.