23/03/2018

AINSI LE JEU parodie "Ainsi soit-je" Mylène FARMER

 
 
Ainsi, le jeu
Nul ne revient, foule d’incertitudes
Un lendemain sans un crépuscule
Le jeu est mortifère
S’endormir de toute manière
Dépenser les instants
Mais surtout vivre à tous les temps
 
Nul n’est malin,foule dans cet accul
Plus de chemin, de vicissitudes
Tu deviens en naissant
Condamné par un Dieu puissant
Il n’y a de plus pressant
Que de vivre le moment présent
 
Ainsi le jeu n'est qu’au début mais se termine
Ainsi le jeu se continu, tu n’es l’ultime
Mais sans victoire,peut-on avoir quand même l’espoir
Ainsi le « je », ainsi vaincu, ainsi se finit la vie
 
Nul ne revient, foule d’incertitudes
On redevient une particule
Le jeu est mortifère
S’endormir de toutes manières !
Il faut bien un perdant
Nul n’est gagnant contre le temps ! 
Le 19/05/07 - Ainsi soit je  – Mylène FARMER – 3

Les commentaires sont fermés.