05/10/2015

L'AMALGAME parodie "L'ame-stram-gram (1)" Mylène FARMER

 
L’amalgame
En moi, en moi, toi que j’aime,
Fais moi l’état de nos ébats.
Il n’y a que ça qui nous gouverne
Ce mois, combien de fois ?
 
Partager nos envies les plus animales
Position ingénue, à l’horizontale.
Jouir de toute cette allégresse,
Nos mains osent avec adresse.
Sire de tout ce qui m’enflamme,
Nos étreintes ne sont insanes.
C’est l’amalgame !
 
En moi, en moi, toi que j’aime,
Prends l’attention sur le matelas(J)              
Il n’y a plus rien qui nous consterne
L’endroit n’est pas le choix !
 
Pourquoi, dis-moi les migraines
Parfois paraissent dans le climat !
Immisce et glisse, c’est le thème
L’essai des candidats !
 
L’arrogant étalon qui sommeille en lui(26)              
Performance galopante, on ne se maîtrise.
Cuir sur rapide monture,
Et nos reins se courbaturent
Lit de nos soupirs connexes
Mais l’écrin est de latex,
C’est l’amalgame !
 
Nique, nique, vole et brame
Bourre et bourre le col de dames
L’amalgame bi-gammes !
L’amalgame chic, nique pas la dame(27)                        
Fourre et fourre, que de ramdam !
L’amalgame bigame !
 
En moi, en moi, toi que j’aime,
Dis-moi, dis-moi, quand ça ne va pas                       
Il n’y a que ça qui nous concerne
Chez toi, combien de fois ?
 
Parfois, parfois, cette fontaine
De joie délaisse traces sur les draps                        
Délice, ce vice, c’est l’antenne    
Qui mène au Nirvana   
Le 04/07/06   L’âme-Stram-Gram – MF – 42

Les commentaires sont fermés.