15/12/2014

DIANA parodie "Tristana" Mylène FARMER

Diana
Triste, en quête d’amour
Aucun recours…
Dans le monde « bijoux », elle pleure tout doux !
L’amour, biffé du sceau de sa souche, touche !
Honte qui la touche, il pleut dans sa couche…
 
Triste dans son palace,
Devant l’impasse !
Absout voleurs de faces, leur sombre audace
Mais rien jamais n’effacera sa grâce, sache !
Son rang, un moule aux bords qui se cassent, oh ! oh !
 
Adieu Diana
Tu presses le pas
Adieu Diana
Tu meurs aux abois
Laissez-la s’enfuir
Au gré du zéphyr.
La suite se froisse
A l'Alma l’effroi….
 
Triste sort, Diana !
Palais sournois.
Son parcours, un tournoi
D’ennuis courtois !
Les beaux vautours enchaînent ses rêves, sève !
Minois blessé par la vie mondaine, oh, oh !
 
Adieu Diana
Ton cœur aux abois.
Adieu Diana
Tu presses le pas.
Laissez-la s’enfuir
Au gré du zéphyr.
La fuite se poisse
Au pont de l'Alma
                                                                                                                         Le 24/08/06   Tristana – MF - 87

Les commentaires sont fermés.