16/12/2014

IMPARDONNABLE parodie "Pardonne-moi" Mylène FARMER

Impardonnable
De quel droit cet acte lourd se pose sur ta croix
Sur quel parcours, as-tu perdu la foi
Etre aux abois !
 
Quel voyou(137) détermine le sort(138) de ce coeur qui bat(139) 
Ton jeu est destructeur et te fourvoie
Des vies se broient !
 
Animale(140) cette influence qui naît d’un coup en toi
Mais ta souffrance n’absout en rien tes choix,
Tes gestes bas !
 
Impardonnable
Le malheur qui secoue et qui foudroie
Générer par un fou sans foi, ni loi
Impardonnable ! 
 
C’est plus fort, tu es battu par ces pulsions de mort !
Un tourbillon malsain entraîne le tort
Remords implorent !
 
Oh ! De quel droit tu descends un autre au fond d’une tombe !
Mais punir le mal par le mal immonde
Procédé comble(141) !
 
Impardonnable
La douleur qui secoue l’âme d’effroi
Générer par un fou qui n’a de loi
Impardonnable !
 
Impardonnable
L’horreur qui surgit aux contours de toi             
Et tout ce sang qui coule le long de toi
Impardonnable !
 
Transe noire
Elle s’immisce en toi l’instant d’un écart !
Au climat froid des silences d’un parloir
Bruits du cauchemar !
Le 27/04/07   Pardonne-moi – MF –65 

Les commentaires sont fermés.