06/10/2015

TOI DIVINE parodie "Libertine (1)" Mylène FARMER

Toi divine
Poupée gracile, son corps fait de porcelaine(13), 
Fêlée, démembrée, on sent que ton coeur saigne(14)
Poupée sensible, tempérament romantique
Sous des airs mélancoliques
 
Oh ! Toi, poupée victime
De quel jeu malin ?
Toi, toile couleurs abîmes 
Mais quelle main t’a peint ?
 
Publiquement, une attitude provocante,
Sûrement pour masquer une timidité.
Assurément, ne laisse pas indifférente,
Des messages avec subtilité.
 
Oh ! Toi star si fragile,
Vois, ce grand destin ?
Toi, toile aux notes fébriles,
Quelle main t’a dépeint ?
 
Dans tes pensées oniriques,
Quelle est la suite ?
Désillusions sur un fond poétique.
Ton univers hermétique,
Où est la fuite ?
Pardonnons ce côté pudique…
 
Petite fée, énigmatique et mutine,
Eternel enfant aux allures androgynes.
Imprévisible, cette attitude nous fascine,
Gothique ou quelquefois gredine.
 
Oh ! Toi fée Sibylline,
De quel beau matin ?
Toi, toile couleurs divines,
Quelle main t'a repeint ?
Le 15/05/06   Libertine – MF – 52

Les commentaires sont fermés.