21/02/2018

L'EXCES parodie "Regerts" Mylène FARMER & Jean-Louis MURAT

 
L’excès
Loin, va loin qui sonde terrain, l’ampleur des faits
Prospecte le fond d’un avantage
Mais nos âmes confondent
S’imprègnent de matériel
Encourent l’effet d’un non dosage                   
 
Superflus est dommage vicie notre époque
Ne fait davantage, tarit les stocks !          
Modérons l’outrance dans nos tendances
Le peu d’excédent fermente
 
Fais pas dans l’excès
Quand l’assistance, compense,
Détourne l’intérêt que l’intempérance déclenche
Fais pas dans l’excès,c’est la faiblesse du siècle
Protège les réformes d’humanité !
 
De tout, tu te prives
Tes rêves sont résidus
Prévois une issue positive
Profusément dissipe l’essaim qu’apaise l’abus     
Qu’importe les offres, il butine
 
Plus que la déficience, l’excès assèche                                       
L’esprit s’évapore dans l’inconscience
Sous l’exagération se cache l’ultième
Pas vers le trésor d’aubaines !
 
Fais pas / Concevoir
Dans l’excès / Mais prévoir
Joue prévoyance, prudence
Réprouve / Et savoir
L’intérêt / Ce qu’on doit
Et que commence sapience !
Fais pas / Qui saura
Dans l’excès / En l’état
C’est la faiblesse du siècle / Fabriquer           
Préfère les réformes / Sa croix                
D’humanité / De sagacité    
 
 Fais pas  / Recevoir
 Dans l’excès  / Un espoir
 Joue prévoyance, prudence
 Réprouve / Et savoir
 L’intérêt / Ce qu’on doit
 Et que commence sapience !
 Fais pas / Qui saura
 Dans l’excès /En l’état
 C’est la faiblesse du siècle / Apprivoise
 Préfère les réformes / Les choix                
 D’humanité / De lucidité   
 
Le 07/02/07 - Regrets  – Mylène FARMER

Les commentaires sont fermés.