15/02/2018

BONNE ROUTE parodie "Pas de doute" Mylène FARMER

  
Bonne route ! 
Ce n’est qu’une peine qui m’assène 
Ton grand départ me rend solitaire
Bête prétendue, je doute du théorème
Il n’ est qu’un pas pour qu’on soit les mêmes
Après tout, nos besoins pas si différent !
Tout se mérite, s’apprend aux dépens….
Je prie ton âme loyale de me pardonner   
Tout va trop vite
Rester peu de temps !  
 
Bonne route à toi ma loute qui me quitte
J’aime imaginer un jour une visite !
Bonne route l’amie et va dans l’égale(Q)
Dans l’état ou l’être serait près du Christ !
 
Bonne route à toi ma loute qui me quitte
Mais t’abandonner ainsi, cela m’attriste !
Bonne route l’amie et rejoint l’égale
Dans l’endroit ou l’être s’assoit près du Christ !
 
Ce n’est qu’une peine qui m’assène
C’est un chemin sous vent(R) de colère
Trop loin d’ ma vue, j’ai perdu mon bout de flèche
M’incombe demain, que je comble brèche !
Près de moi, ton aura restera constamment            
Comme statique, croire, pour un moment
Que l’on pourra se côtoyer comme avant              
Vie tellurique
N’est plus pour l’instant ! 
Bonne route à toi ma loute qui me quitte
J’aime imaginer le jour de ta visite !
Bonne route l’amie et va dans l’égale …
Dans l’état ou l’être serait près du Christ !
 
Bonne route à toi ma loute qui me quitte
Mais t’abandonner ainsi, cela m’attriste !
Bonne route l’amie et rejoint l’égale
Grand, l’endroit ou l’être s’assoit près du Christ !
 Le 14/02/07  Pas de doute  – MF – 66

 

23/01/2018

LA MALIGNE ET LE RUSE parodie "A-t-on jamais" Mylène FARMER

 
LA MALIGNE ET LE RUSE
Me fond dans le tableau
Dans l'attente de t'observer
Là, je vois ton museau
Je voudrais ton amitié
 
M'en remets à ton flair
Pour s'aimer, s'apprivoiser
Toi, animal solitaire
Puis-je rester à tes côtés
 
Aller où tu vas
Aller dans le bois
Sur tes traces
Aller où tu vas
Aller à l'endroit
Dans l'espoir
 
Respecter tes envies
La confiance s'est installée
Mon âme possessive
A griffé l'instinct, l'inné
A te vouloir ailleurs
Crois t'avoir perdu à jamais
De la leçon, j'ai appris
Qu'il faut aimer sans changer
 
 
Aller où tu vas
Aller à tout-va
Et j'y gagne
Aller où tu vas
A l'orée du bois
Pour t'y voir
                                                                   Le 18/12/2013- P   A-t-on jamais - Mylène FARMER

14/11/2014

JE SUIS CAMELEON parodie "Sans contrefaçon (2)" Mylène FARMER

 
Je suis caméléon Le 18/02/07
Dis, comment je dois engager l’action ?
  
Puisqu’il faut grandir
Dans un monde de soupirs
De cette condition
Se forme un glaçon !
Mais pour me durcir
Je ne voudrais refroidir
Physique dans l’équation,
J’suis caméléon !
 
Veulerie du fuyard :
Défier n’est l’exutoire !
A l’abri, à l’écart
Caché dans ses remparts !
 
Dans ce monde ou il n’y a que conquêtes,
J’épie par la lorgnette !
Je me fout bien des provocations
Je vis dans l’aberration …
 
Puisqu’il faut construire,
S’investir et réagir,
Dans ce tourbillon,
Je prends déviation !
Autour, ne m’inspire,
Je ne peux que m’abstenir,
Génie de l’adaptation,
j’suis caméléon !
 
Dans l’humour, je me cache, quand la résignation..
Et je revêts mon casque, c’est l’adéquation !
J’évite les coups dans la désertion
Je suis en position(105)                                  
Je me garde quelques convictions
Un peu de vocation…
 
Puisqu’il faut conduire
Un navire sur le pire,
Dans l’indignation,
Je prends ma leçon !
Pour me prémunir,
Je ne veux me découvrir,
Risque mon intégration,
J'suis caméléon