17/02/2017

L'AVENIR EST ERODE parodie "Et si vieillir m'était conté" Mylène FARMER

 
L’avenir est érodé 
L’avis des hommes est fondé sur d’autres priorités
Là-haut, nos Dieux s’en plaignent. 
L’envie des hommes est réelle, détruire l’autre est cruel
Mais que faire sans laisser séquelles
 
La vie des hommes est portée par le gain, le plumage(G) 
Nos âmes font naufrage 
Mais ces graines au vent jetées ont su autant germer
L’éclosion sera dommage..
 
Et l’avenir est érodé.
Mots lâchés ne font effets.
Seuls les nobles actes remédient
Etres éplorés au Paradis…
 
La vie parfois messagère apporte la lumière
A nos yeux de mortels, et…
Quand compter remplace aimer ; Abîmer, primauté…
Nos derrières sont sur poudrière…
 
Et l’avenir est érodé.
Cause est reliée à l’effet
Seuls, les hommes commettent tragédie    
Etres altérés par les envies…
 Le 06/06/06
Et si vieillir m’était conté  – MF – 28

08/02/2017

FANGE LAVE-MOI parodie "Ange parle-moi (1)" Mylène FARMER

Fange, lave-moi
Fange, lave-moi,   
La plus faste lueur me grise ! Lave-moi…
Le clair, pourvu qu’il me ravive !
Dans ce contexte nul semble révélé…
Ainsi s‘éteint l'esprit qui n'a su se cloner !  
 
Jonche l’émail, fange…
Montre détail , fontange….
Je sais le rang qu’il faut pour fréquenter les reines…
Montrent médailles, Ladies arborent l’emblème(58) !
  
Lave-moi
Les rois revêtent couleurs trompeuses !
Fange, lave-moi
Et voile le vernis insidieux !
Je ne suis de ceux : « Reluire pour grandir mieux »
Je vis mieux dévêtue, cloaque reflète véracité 
 
Jonche l’émail, fange…
Montre détail , fontange….
Je n’ai le sang qu’il faut pour côtoyer les reines…
Contre médailles, l’habit n’arbore fredaine(59) !                                   
 
Lave-moi, lave-moi de tout cet éclat !
Fange, lave-moi, laisse-moi dans ce sale état !    
Le 31/10/06   Ange, parle-moi  – MF – 8
 

26/01/2017

LA HONTE HUMAINE parodie "Dernier sourire" Mylène FARMER

 
La honte humaine
Te dire Major que ton être déshonore 
Notre rang supérieur(AC) aux pires horreurs !                                                            
Joindre à l’odeur de ces chambres                      
Des cris qui partent en cendre
Mourir pourquoi(164)  
Dans cet exode d’êtres aux abois 
Que tout ton ton règne engendre  
La croix de mort(164) (AD), folie dévore
Toi, paltoquet qui veut exterminer ! 
 
Vies que condamne ta rage maudite
Ta vie s’acharne à créer une race d’élite(166)                      
Est-ce un plaisir, est-ce un délire
Quand tu éventres sur chemin d’épouvante(167)
Imbu de fureur si criminelle (AB)
L’élu d’l’histoire a sacrifié nos pères(168)
Un souvenir qui entretien la paix 
Enterrer ce fléau à jamais !
 
Te dire Major que ton être déshonore                              
Notre rang supérieur aux pires horreurs !                                                             
Joindre à l’odeur de ces chambres                      
Des cris qui partent en cendre                           
Souffrir cent fois
Dans cet exode, n’être qu’une proie 
D’un fou qui règne pour prendre…
Le grand condor(AF) que tu arbores 
Toi, paltoquet, heureux d’exterminer !
Le 05/06/07  Dernier sourire - MF/20